Je rentre tout juste de ce voyage terrible. J'étais avec l'équipe Petzl pour le tournage du prochain film glace. Autant dire que la bonne humeur va être au rendez-vous. Nous avons participer au Festiglace (http://www.festiglace.com/competitions_prof.html), un week-end de varrape sur "mottes" qui est incontournable pour les adeptes de la pioche. Pour moi ce fut une bonne reprise pour l'exercice physique du haut du corps. Maintenant c'est l'escalade qui fait son retour les activitées de la fin d'hiver. A+

Sam sous le soleil duLake Willoughby.

Paul Lunnie, le king of fish du Lake!

Sam en "renfougne" dans la premiere longueur de la voie de mixte au Lake.

Mémé avec la nouvelle tenue officielle de l'équipe Petzl.

Un petit compte rendu de notre périple:

Premier jour très intéressant: lever 4h du mat pour attraper un vol a Lyon a 6h30. Nous partons la tête dans les jambes jusqu'à l'autoroute et après 5 km on aperçoit au loin des lumières étranges et inquiétantes. Quelques ambulances, camions de pompiers et gendarmes nous contraignent à sortir de l’autoroute en zigzaguant entre les vaches mortes expulsées du camion les transportant...

L’autoroute est donc fermée et la prochaine entrée accessible est tout simplement trop loin pour que nous soyons serein pour prendre notre avion.

Après une course effrénée, nous arrivons finalement devant le comptoir d’embarquement 5min avant sa fermeture et là, merci aux deux hôtesses de Lufthansa qui n’ont pas voulu nous laisser embarquer. L’avion part, elles nous annoncent que nos billets ne sont ni échangeables ni remboursables et que si nous voulons partir il nous faut racheter des billets et nous pourrons peut être prendre un vol le 13 pour Montréal… petite inquiétude…

Finalement une autre hôtesse, gentille et prise de remords, nous trouve un autre vol pour Frankfurt, 24h d attente et un vol pour Montréal le 9. Pas si pire en fait… on ne perd qu’un jour sur le planning et pas d’argent puisqu’on a rien à payer.

Nous atterrissons donc au Québec presque frais et contents, on récupère nos deux PT Cruisers et hop direction USA - North Conway.

En route un texto nous informe que Tony que nous devions récupérer le soir même a Portland dans le Maine est coince à Kelowna parce que le brouillard empêche tout décollage.

Le soir un verre de vin chez Dave Karl et hop au lit.

Premier jour de grimpe samedi 10.

L‘équipe se dirige vers Frankenstein cliff et au hasard des envies Simon, Sam, Mathieu et Guigui ont enchaîné les longueurs : première découverte de la glace Nord Américaine pour certains : dure, cassante et sèche.

Simon dans la voie `Dracula` s’est un peu entaillé la lèvre et le sang lui coule sur la gorge et s’est là qu’il s’est transformé en chef Dracula.

Pendant ce temps je suis allé cherché Tony enfin arrivé à Portland, il est défait de sa nuit dans l’un des 9 terminaux de l’aéroport de New York.

Le soir nous nous retrouvons dans la salle communautaire ou Sam présente le film `Québec givré` .

Deuxième jour, la troupe est au complet et reposée. Nous décidons d’aller coincer les lames des piolets dans les fissures de Cathédrale Ledge, où se trouve les fameuses `Remission` et `Repentance`. Deux cordées chacune dans une voie et c’est parti.

Les conditions de glace sont vraiment pauvres, l’escalade technique et délicate, les protections rares et aléatoires… Bling bling bling … une des trois broches en notre possession tombe. La dernière longueur de ‘Remission’, déjà incertaine tant la glace est fragile, nous repousse finalement vers le bas. Un but ? Plutôt une sage décision...

L’autre cordée, après avoir disparue au fond d’une fissure normalement remplie de glace, réaparait dans la dernier longueur, puis atteint le sommet de cette jolie voie de mixte.

S’en est fini de North Conway, nous saluons ceux qui nous ont chaleureusement accueilli et au petit matin (9h) nous ‘PT Cruisons’ pour Lake Willoughby.

Tôt a midi la paroi et le lac s’ouvre a nous, l’endroit est très enthousiasmant, de belles lignes de glace jusqu a 120 m, raides fournies d’une glace bleue et épaisse.

Les sacs faits de la veille, nous attaquons rapidement la montée aux cascades. Vingt minutes plus tard, au pied des voies, nous choisissons celle qui nous parait la plus belle, longue raide, un cigare au milieu. Nous apprendrons qu’elle s’appelle ‘la Promenade’.

Aujourd’hui il y a du vent et il fait -13°C, les conditions ressemblent plus à ce que nous pouvons trouver ici, et sorti de notre hiver estival européen nous commençons à nous rappeler à quoi ressemble le froid nord américain.

Même avec ce froid l’eau coulait dans le haut de la voie, et Mémé, trempé jusqu’au slip, sera content d’atteindre le PT Cruiser.

Direction Sherbrooke, où nous retrouvons Mathieu Peloquin qui va nous héberger et se joindre à nous demain pour la deuxième journée à Lake Willoughby.

Ce soir le repas a été calme et la nuit a commencé tôt.

Le froid nous attend de pied ferme demain, de plus en plus froid paraît-il…

Aujourd’hui ça pose, direction Pont Rouge et Québec City.

More news soon…

Tschuss

Erwan Lelann.....